Les honneurs de la presse pour Jonathan LEMAITRE

Publié il y a 5 mois par

Les honneurs de la presse pour Jonathan LEMAITRE

https://fr.cyclingheroes.com/fr/blog/comme-un-pro

Trois jours dans la peau d’un pro

Groupama, partenaire majeur de Cycling Heroes a embarqué l’heureux gagnant du challenge “Comme un pro” dans une aventure hors du commun sur les traces des coureurs de l’Équipe cycliste Groupama – FDJ. Récit de trois jours forts en émotion.

Dimanche 14 décembre 2019, Calpe, petite ville balnéaire de la Costa Blanca espagnole, s’éveille. Ce matin-là, neuf vélos s’apprêtent à prendre le départ sous le soleil, en bord de mer. Stress et excitation sont palpables et pour cause ! Sur ces vélos, neuf amateurs chevronnés vont passer trois jours dans la peau d’un coureur professionnel, aux côtés de l’Équipe cycliste Groupama – FDJ qui a investi les lieux pour son grand stage de début de saison.

Parmi les neuf participants il y a Jonathan qui s’est retrouvé embarqué dans l’aventure du stage “Comme un pro” en remportant un challenge Cycling Heroes proposé par Groupama. « Quand on m’a dit que j’avais gagné, je n’y croyais pas » nous confie-t-il. «Dites, ça fait un choc de se prendre plus quinze degrés d’un coup » ajoute-t-il en souriant avant de nous confier qu’il ne redoute que moyennement cette première sortie car il roule déjà beaucoup pendant l’année.

S’enrichir les uns avec les autres

A la tête du peloton, Sébastien Chavanel, ancien coureur professionnel devenu coach, a pris le temps d’expliquer aux stagiaires que le but est de « Rouler intelligemment, avec méthodologie, calme et sérénité. » Tous ici ont un niveau différent : « je le gère en adaptant une allure qui convient à tous sur le plat et en laissant un rythme libre dans les ascensions » précise-t-il. « Le défi auquel je me confronte est de gérer les égos des différents participants. Il faut réussir à former un groupe et non des individualités qui se confrontent. Le but n’est pas de montrer à l’autre mais de s’enrichir les uns avec les autres. J’aimerais qu’ils gardent avant tout le sens de la découverte : la curiosité de découvrir un lieu, un environnement, une équipe professionnelle, une méthode d’entraînement, une vie de groupe…»

Au retour de leur première sortie, après une sieste bien méritée, nos apprentis coureurs partent à la découverte des coulisses de l’Équipe cycliste Groupama – FDJ. Atelier mécanique, massage de récupération, débriefing de l’entraînement avec l’équipe pro, tout est fait pour leur faire vivre le quotidien d’un vrai coureur professionnel. Trois jours après, bilan avec Jonathan, notre gagnant: « Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas fait mal comme ça sur le vélo, c’était super ! La difficulté a évolué crescendo pendant le stage. La première sortie était une mise en route et nous a permis d’apprendre à nous connaître. La dernière était nettement plus intense, avec des exercices dans les cols où chacun a essayé de donner le maximum. »

Le plein de bonnes résolutions

À l’approche de la nouvelle année ce stage aux côtés des pros lui a inspiré quelques bonnes résolutions: « J’ai appris beaucoup de choses sur l’entraînement grâce à Sébastien, il a su vulgariser des notions techniques pour les rendre accessibles à tous. Je vais profiter de cette expérience pour faire évoluer ma pratique notamment sur la partie nutrition, la gestion des intensités durant l’entraînement mais aussi la récupération. Le cyclisme est un sport difficile et exigeant surtout en ce moment avec l’hiver mais le stage m’a conforté dans l’idée qu’il faut faire du vélo pour se faire plaisir et sans contraintes. C’est ma motivation pour 2020 ! »

En dehors des conseils utiles glanés auprès des pros, ce séjour, il pense s’en souvenir longtemps : « Tout était vraiment parfait ! Dès le premier jour, c’est l’émerveillement, on découvre le lieu, le staff et l’équipe. Mais si je devais dégager deux souvenirs marquants, ce serait la cohésion du groupe durant la dernière sortie et tous les sourires durant le dernier débrief où j’ai senti que tout le monde était ému, aussi bien les participants que le staff. »

Seul un homme en bonne santé peut être un sportif performant

En repartant on a demandé à Sébastien Chavanel comment s’y prendre pour attaquer la nouvelle année du bon pied : « Cela dépend de sa pratique. Si on est dans une recherche touristique et bien-être, des conseils généraux suffiront pour avancer. En revanche, si on est dans une recherche de compétition, de donner le meilleur de soi-même, il est intéressant de suivre un entraînement adapté à son niveau et au temps qu’on peut y consacrer. Ainsi on progresse en se faisant plaisir ! L’entraînement personnalisé permet aussi de gérer le juste équilibre entre travail et fatigue ; c’est la plus grande difficulté : s’entraîner, progresser sans s’épuiser (et se blesser!) et garder son envie pour les compétitions. Avec ma femme, Kiné formée en nutrithérapie et micronutrition, nous proposons un accompagnement global de l’athlète au sein de notre structure Training Pic. Car selon nous, seul un homme en bonne santé peut être un sportif performant. »

toute l'association